Forum officiel de la guilde roleplay Héritage de Perenolde - Kirin Tor EU


    La rédemption par les armes

    Partagez
    avatar
    Delvin Sulfurie
    Admin

    Messages : 570
    Date d'inscription : 18/06/2014
    Age : 21
    Localisation : Nouvelle-Powbury

    La rédemption par les armes

    Message par Delvin Sulfurie le Ven 15 Aoû - 1:31

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Thème musical:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Guet-Argent, Scarlets Sulfurie. Ces deux noms étaient gravés dans les mémoires comme dans la pierre des remparts du fort en ruines.

    La grande tour avait été ré-aménagée pour éviter qu'elle ne cède et le capitaine du Guet, désormais Baron, prit ses appartements à son sommet pour "offrir une vue exceptionnelle quand la mort nous guettera tous."
    De majestueux étendards oranges avaient étés brodés, ils faisaient plusieurs mètres de long, le grand rapace alteran était partout, tant dans les coeurs que sur les armoiries.

    L'ancien capitaine n'avait pas la main légère quant à la trésorerie de la baronnie, le fort était en pleine reconstruction et on prévoyait même de bâtir un terrain d'entrainement pour les futurs fusiliers. Les armures des francs-tireurs étaient de plus en plus belles... Le gout du luxe se liait à l'esprit de Scarlets, mais ce luxe avait bien un prix.

    Scarlets se tenait dans la salle de commandement, dans des habits sobres et détendus, aucune arme sur lui mais tout laissait à croire que le moindre faux-pas couterait la vie à qui tenterait de s'attaquer au Baron.
    Ce dernier discutait avec un autre homme à la chevelure libre et brune, il avait gardé son armure et possédait une jambe de bois. Il était encore trempé de la rosée de l'après-midi, il se tenait face à Scarlets, l'écoutant avec attention comme s'il attendait un ordre.


    -Il ne fait aucun doute que Losare Sulfurie avait détourné un grand nombre de fonds de la baronnie, ces fonds auraient pu nous aider à fonder un véritable territoire, peut-être aurions-nous eu notre rôle à jouer quant à l'avancée réprouvé. Au lieu de ça nous sommes restés là à ne rien faire, si ce n'est à nous faire tuer pour quelques miettes ; des miettes qui ne nous appartenaient même pas. Lança le nouveau Baron vers l'estropié, détournant son regard vers les divers parchemins étalés sur la table.

    -La véritable question à se poser est plutôt d'où sort tout cet argent et pourquoi le gardait il? Répondit Vlad Sulfurie, lui-même qui se tenait droit face à son interlocuteur. Je doute qu'il souhaitait la mort de ses semblables, il ne vouait qu'un culte et son dieu était le pouvoir, ses serviteurs armés n'étaient que ses prêtres.

    -Une belle façon d'arrondir un sujet qui est pourtant épineux, aucune complainte ne saura rattraper les fautes de cet homme, il tenait par une main de fer sa population et ses hommes, et ce dans l'unique but de voler ses confrères alterans. Il ne se battait plus pour le Syndicat mais pour sa propre personne, il était utile autrefois.
    S'exclama Scarlets sur un ton posé, plaçant ses mains sur la table en fixant d'un air inquisiteur le noble déchu.

    -Sans lui, je ne pourrais être ici, tout comme la plupart d'entre-nous : c'est un fait. Je comprend ta réaction quant aux importantes sommes mises de côté... Et il est vrai que je dois reconnaître une certaine renaissance en ta personne, Scarlets. J'espère que nos forces seront triomphantes avec cet or qui sera, sans aucun doute, très bien dépensé. Répliqua Vlad d'un ton monocorde, la gorge un peu serrée.

    -Cet or sera délivré à mes hommes, le Guet n'a que trop souffert et mérite des jours meilleurs. De plus l'avancée réprouvé s'est montrée plus qu'hostile. Nous qui vivons en permanence en état d'alerte, je me rend compte que notre situation n'était pas aussi précaire. Désormais, face à la menace qui rôde sur mes terres, je veux voir une caste encore plus puissante...Je veux repousser tous les ennemis d'Alterac, le Syndicat verra en moi un véritable dirigeant et un jour...Nous dinerons dans la cité d'Alterac, sur le trône de Perenolde. Scarlets agitait ses bras dans tous les sens, pris d'un semblant de nostalgie, d'un espoir certains...

    ...Et ce n'est pas finis ! Tous nos ennemis ont des troupes d'élites, le Syndicat n'en a pas car l'espérance de vie de nos hommes n'est que trop courte...Je veux voir des tueurs en bas de mon donjon. Je veux que le Ravenholdt tremble quand ils entendront "Powbury."

    -Ce n'est pas aussi simple, Baron. Rétorqua le nouveau venu ; il était vêtu d'une armure marron avec une capuche en arrière, il était désarmé et affichait un visage charmeur voir hautain. Il nous faut de l'or, chose que vous avez certes, mais il nous faut aussi des vendeurs. De même qu'une fois armées, vos troupes auront besoin d'un commandement d'acier. L'homme s'avança à la hauteur de Vlad, fixant le Baron. Je me propose à cette tâche, moi, Edouard Alwin.

    -Par mon respect, Baron, je doute que ce soudard prétentieux puisse commander des troupes d'élites, rappelons que celui-ci a faillit à sa tâche initiale qui était de défendre le port de Quine. Heureusement que notre ancien Baron est venu sauver la situation, sans quoi nous aurions une horde de cultistes aux portes du Guet. Accusa Vlad Sulfurie, pointant du doigt le nouvel arrivant, crachant ses paroles vers Scarlets.

    -Il suffit messieurs, mes pensées allaient à une autre personne dont j'ai promis récompense : Constance Winters. Le Baron se releva, affichant un air autoritaire et sinistre en raison de ses nombreuses cicatrices au visage. Elle est bonne guerrière et elle ne refusera en aucun cas ma demande, elle dirigera le commandement de ce tout nouveau cercle que je nomme dès aujourd'hui : "Affliction Nocturne."

      La date/heure actuelle est Ven 20 Juil - 14:22