Forum officiel de la guilde roleplay Héritage de Perenolde - Kirin Tor EU


    A la pointe de l'épée

    Partagez
    avatar
    Delvin Sulfurie
    Admin

    Messages : 572
    Date d'inscription : 18/06/2014
    Age : 22
    Localisation : Nouvelle-Powbury

    A la pointe de l'épée

    Message par Delvin Sulfurie le Dim 10 Jan - 23:49



    I.La troupe de Ling-Roche.



    Alwin Korbak était mort, c'était maintenant une réalité. Ling-roche n'était plus gouvernée que par une bureaucratie dépassée et sans tête.

    Après de multiples soulèvements des populations retenues en otage par l'ancien maître des lieux, vînt une famine qui toucha tout le monde : du noble hautain au plus misérable pillard.

    Beaucoup se tournèrent vers les autres familles de la région pour survivre, même les paysans qui acceptèrent leur situation avec mépris et lassitude. Une énorme exode débuta, si bien qu'à ce rythme Ling-roche se transformait en une ville fantôme, elle qui avait été le rempart face aux ambitions de Latrophen.

    Mais une faction se créa au sein des anciens combattants de Korbak, les moins loyaux et sûrement les plus cupides. Ceux-ci ne souhaitaient plus recevoir d'ordres de la part d'un maître tyrannique et exigeait une part équitable des pillages, comme les bandes des terres Arathies.

    Cette troupe de petite ampleur se monta très rapidement et s'empara des dernières armes de la ville pour partir en quête du butin sur les terres voisines...Mais un homme fit retenir la bande aux portes de la ville.

    Jeoffrey Sanden. Ancien combattant au service de la maison Korbak, à peine la vingtaine mais déjà bien connu de ses pairs par ses prouesses martiales et son organisation sans failles.

    Sa chevelure noire au vent et son épée au fourreau, il réussit à calmer les ardeurs de ceux qui auraient été prêts à tuer père et mère pour cinq pièces d'argent quelques minutes plus tôt.

    En cet homme, les anciens factionnaires de la maison Korbak y virent un chef qui pourrait les mener vers un renouveau...Mais il déclina l'offre sans même laisser un temps à l'hésitation.

    Malgré tout, les derniers soldats de Ling-Roche se rapprochèrent de lui et le suivirent dans sa quête de rejoindre les Terres Mornes et y fonder un foyer pour les siens, sans chef, sans gouvernement et surtout...Sans armes.



    _________________
    "L'amour est une faiblesse." - Devise Sulfurie
    avatar
    Delvin Sulfurie
    Admin

    Messages : 572
    Date d'inscription : 18/06/2014
    Age : 22
    Localisation : Nouvelle-Powbury

    Re: A la pointe de l'épée

    Message par Delvin Sulfurie le Lun 11 Jan - 0:10

    II. l'extrême radical.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    La troupe de Ling-Roche, autrement nommée "La sanglante," portait déjà bien son titre alors qu'elle n'avait été créée que deux semaines auparavant.

    Taillé dans le vif, la compagnie avait pris du galon et disposait désormais d'une vraie unité. Des tueurs, des violeurs, des paysans et des bâtards. Voilà ce en quoi était constituée la troupe que dirigeait Jeoffrey Sanden.

    Ce dernier qui vantait encore des idées pacifistes quelques jours auparavant c'était révélé avoir monté la plus grande duperie jamais créée. Par sa volonté à "délivrer" les populations retenues en otage par le Syndicat, il s'était attiré les faveurs de grandes foules...

    ...Des foules qu'il s'empressait d'armer pour compléter l'armée qu'il montait.

    La troupe avait un règlement simple mais strict. Quiconque se vantait de mériter un butin se devait de le réclamer oralement sans qu'aucun autre homme libre ne conteste sa parole.

    De cette règle simple découla un véritable raz-de-marée sur le territoire nain, loup-de-givre et plus tard Sigdale. Tous ces hommes à qui seule la règle de gain oral n'avait de sens, pillaient sans vergogne les terres sur lesquels ils passaient sans se soucier du lendemain.

    Une véritable horde nomade se déplaçait sur Hautebrande sud, et avec une organisation hors du commun...Comme si ces manœuvres étaient prévues depuis bien longtemps.

    La maison Sigdale vît alors une partie de ses terres se faire envahir par une foule immense qu'elle ne pu contenir et dû fermer les yeux sur les nombreuses injustices qui sévissaient sur les terres nouvellement conquises.

    Jeoffrey Sandan et sa troupe prenait du galon, il le savait très bien.


    _________________
    "L'amour est une faiblesse." - Devise Sulfurie

      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep - 20:51