Forum officiel de la guilde roleplay Héritage de Perenolde - Kirin Tor EU


    Premier acte

    Partagez
    avatar
    Delvin Sulfurie
    Admin

    Messages : 570
    Date d'inscription : 18/06/2014
    Age : 21
    Localisation : Nouvelle-Powbury

    Premier acte

    Message par Delvin Sulfurie le Dim 20 Sep - 21:50

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    L'appel avait été lancé, les hommes et les enfants s'étaient réunis sur la place de Powbury et dans le bourg de Guet-Argent. Là-bas, le froid s'installait et la verdure se faisait de plus en plus rare.

    Peu de monde savait vraiment ce qu'il allait se passer et la masse d'hommes d'armes ne présageait aucun bon sentiment de la part du Syndicat.

    De grands drapeaux d'Alterac avaient étés érigés sur la place publique de Powbury tandis que les Francs-tireurs de Guet-Argent portaient d'anciens uniformes du Royaume. Svend était décoré de multiples insignes altérans sur la poitrine tandis que Leizen portait un magnifique tabard de l'ancienne armée régulière.

    L'heure était au doute car malgré ce soudain élan de patriotisme se cachait des soupçons bien fondés. Leizen se trouvait à Powbury en compagnie de nombreuses têtes connues de la ville tandis que Svend était dans le bourg de Guet-Argent, sur une estrade préparée à l'occasion.

    Tous deux s'apprêtaient à annoncer de grandes choses et en vue des forces présentes, ce discours se devait d'être compliqué.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Leizen était anxieux et fatigué. Voilà deux jours qu'il avait voyagé et pris de lourdes décisions. Le coeur un peu lourd, il était finalement rentré à Powbury avec pour seule compagnie son jeune esclave qui lui faisait office d'écuyer.

    Déposant un parchemin signé des mains du Baron Sulfurie, nul homme n'osa remettre en questions sa parole qui sonnait comme un triomphe total.

    Bientôt, on vît l'ancienne habitation de Vlad Sulfurie être transformé en un réel habitat du sud. Statues, habits de soie et autres décorations luxueuses firent leur entrée dans la maison qui habitait autrefois les leaders de l'Affliction Nocturne, Vlad et Losare Sulfurie.

    De nombreuses structures en bois furent construites en mettant en avant le patriotisme forcé des habitants de Powbury. L'Aigle altéran figurait dans toutes les rues sur tous les murs. De gigantesques drapeaux en lin furent accrochés sur tous les hauts-bâtiments de la ville si bien qu'un sentiment de bonheur transperça même le coeur des habitants retenus prisonniers.

    Powbury était devenue moins sale, plus belle et plus enthousiaste.

    ...Mais ce n'était qu'une impression qui fut rapidement balayé dès le lendemain matin par plusieurs cohortes de miliciens qui lancèrent un énorme appel aux armes pour l'après-midi.

    Ryne fut au rendez-vous. En réalité, c'était de lui que découlait ce rassemblement.

    Stressé et pour la première fois de sa vie enclin à une certaine panique, il délivra les mots écrits sur le parchemin qui lui avait été confié. Le regard un peu lourd et la gorge un peu sèche, il avait du mal à prononcer les phrases qu'il se devait de lire.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Svend venait de recevoir la visite de Ryne à Guet-Argent, nul ne vît le second homme sortir avec un air aussi blafard. Le saigneur ressorta quelques heures plus tard quand Leizen repris la route vers Powbury.

    Pour la toute première fois depuis des années de service, les soudards de Svend ne l'avaient jamais vu si heureux mais à la fois si terrifiant.

    On ne le vît pas de la soirée et la malheureuse enfant qui apporta la nourriture à son maître fit frappée pendant une dizaine de minutes par celui qui se revendiquait comme étant le fils involontaire de Sulfure. Même les anciens larrons des Terres Mornes furent choqués par la teneur de ses coups, si bien qu'ils recueillirent l'enfant inconsciente pour la soigner.

    Le saigneur perdait la tête, voilà ce que pensait les gardes et peu de monde en pensait moins.

    Mais le baron de Powbury ne pouvait s'arrêter là, il fit appel aux Francs-tireurs de Guet-Argent, les plus proches de Scarlets, pour tirer les familles du bourg jusque sur la place pour le 14ème coup de cloche.

    Svend était là, en compagnie de sa horde de soudards armés jusqu'aux dents. Son sourire carnassier masqué par son foulard orange dans sa tenue resplendissante en cuir. Il fixait chaque villageois placé en infériorité à lui. Son regard était de braise et son jugement fatal.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Leizen déposa un plateau enrobé d'un long tissu rouge sur le piédestal situé à sa gauche et pris enfin la parole après que la milice ait dû calmer les ardeurs du public intrigué.

    "Je suis Leizen Ryne. Intendant de la ville de Powbury, chargé par le Syndicat au réapprovisionnement en nourriture de diverses populations sous contrôle."

    Ses mots se voulaient incertains et sa voix légèrement tremblante, le poids sur ses épaules semblait devenir colossal à chaque phrase terminée.

    "Il y a de cela un mois, Delvin Crest et l'ensemble de l'Affliction Pourpre ont trahis les Sulfurie pour s'en prendre au gouverneur de cette ville, Vlad Sulfurie."

    Ryne souffla, déroulant son parchemin en prenant une grande inspiration, n'osant pas lever son regard vers la populace.

    "Moi, Leizen Ryne, ait clos cet incident d'une manière brutale. J'ai tué, et ce de ma propre initiative, Vlad Sulfurie. Dans l'intérêt de tous, j'ai mis fin à la vie de bon nombre d'anciens hommes de l'Affliction Nocturne ainsi que de ses hauts-placés, comme Nathan Elrid."

    La population se voulant partagée, certains crièrent à la réjouissance tandis que d'autres, au contraire, hurlèrent à l'injustice. Bien que réprimandés sur le champ, la foule ne cessa ses protestations.

    "Sous la bienveillance du Baron Svend Sulfurie, fils du grand Sulfure, j'ai décidé d'accepter la gouverne provisoire de l'Affliction Nocturne et de la ville de Powbury."

    Les réactions furent soudaines. Leizen Ryne ayant une réputation plutôt douteuse dans la ville en vue des nombreuses rafles d'enfants qu'il endoctrina en miliciens au compte des Sulfurie. La foule devint alors hostile envers de nombreux hommes d'armes et certains dû sortir les armes et agir en conséquence des coups.

    Ryne repris de plus belle, haussant le ton en balayant du regard toute la foule en liesse.

    "A compter de ce jour, un couvre-feu est établit à partir du vingtième coup de cloche !
    Tout garçon ou fille jugé utile au Syndicat sera retiré de sa famille pour suivre un entrainement militaire !

    La taxe prélevée par le Syndicat est augmentée du tiers et les mauvais payeurs verront leur statut se dégrader jusqu'à devenir l'entière possession de la famille Sulfurie : des esclaves !

    La ville de Powbury est fermée et la ration céréalière hebdomadaire est réduite pour les familles les plus petites !"


    Conclu Leizen, soulevant alors le drap rouge du plateau en dévoilant alors la tête de Vlad Sulfurie. Le dernier faciès de l'ancien dirigeant de la Nocturne était plutôt intriguant. Surpris, il avait la bouche ouverte et les yeux qui appèlent à la détresse.

    La foule hurla ce soir là et une émeute pris foyer sur la place publique. Très vite réprimandée dans le sang, on dénombra plus d'une trentaine de personnes exécutées tandis que les geôles de la milice furent remplies à craquer.

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Svend se craqua la nuque en faisant signe à plusieurs Francs-tireurs d'entourer le public qui devint alors anxieux.

    "En cette journée presque aussi froide que le jour de notre mort, j'apporte de grandes nouvelles. Moi-même, votre baron et unique dirigeant."

    "Sous sa propre initiative, Leizen Ryne est établit comme étant le nouveau gouverneur de Powbury, s'en suit de certains édits postés à sa propre volonté."

    Svend se voulant confié et sûr dans ses mots, il poursuiva sous l'oreille attentive des habitants du bourg.

    "Vlad Sulfurie est tombé sous les coups, sa tête sera exposée aux pieds de Guet-Argent. Mettant ainsi fin à une lutte interne inutile."

    Le Saigneur soupira en se penchant en avant comme pour se mettre au niveau de ses interlocuteurs.

    "Mais ce n'est pas les coutumes sanguinaires des Sulfurie qui vous intéressent. Ce qui vous intéressent, c'est ce que vous allez gagner au final. Et au fond je vous comprend. J'en ai plus qu'assez des luttes inutiles. Après-tout, nous sommes tous du Syndicat !"

    Les francs-tireurs reculèrent de quelques pas, les mains proches de leurs armes au cas où le moindre faux pas venait à venir.

    "Mais chaque chose à un prix ! Vous voulez gagner, et bien je suis d'accord. Je vous annonce une campagne massive de récolte sur les terres Arathies ! Hautebrande est trop pauvre et bien trop menaçante pour vous pour que vous ne puissiez piller en paix ! Mais je vous offre bien plus, c'est celui qui fera scander le plus son nom qui deviendra le chef de tout un groupe..."

    Svend baissa son masque et afficha un sourire fin, camouflant ses réelles idées. Presque amical, il dégageait une certaine confiance et à défaut un gain à prendre.

    "L'Affliction Nocturne n'a plus de leader ! Je veux des hommes loyaux et bons guerriers ! Je veux que l'héritage de mon père soit rétablis et je demande à ce que tous les hommes et femmes agés de plus de douze ans prennent le sentier de la guerre pour me faire valoir ses exploits !"

    La foule s'agita alors, plus qu'apeuré certains essayèrent même de passer leurs nerfs en hurlant des insultes envers le Baron. Chose qui ne manqua pas de l'irriter et de cibler les fauteurs de trouble à ses gardes.

    "Tout le monde sera gagnant ! Je jure de ne percevoir aucun impôt durant les pillages et de ne demander aucune part aux pillards !"

    La foule se calma, plutôt surprise par une telle annonce tandis qu'à quelques mètres seulement de l'estrade où était posté Svend se trouvait plusieurs hommes qui se faisaient mettre à tabac par un groupe de Francs-tireurs.

    "Mais ce n'est pas tout ! En vue des récents évènements tragiques qui ont touchés la famille Sulfurie, et pour garantir une certaine stabilité politique, je déclare officiellement la maison Crest détruite."

    Svend s'éclaircit à nouveau la voix, balayant une mèche noire de sa chevelure sur le côté en fixant les putains du bordel de Delvin d'un air presque moqueur alors que celles-ci étaient alors soudainement prises d'un certain désarroi.

    "La maison Crest n'est plus. La famille Sulfurie s'agrandit. Qu'on nomme Delvin le pourfendeur de réprouvé comme étant partie intégrante des miens et que sa lignée soit fondue à la mienne. De plus, en l'absence d'héritier valide de ma part, il sera désigné comme mon seul et unique fils."

    Svend en avait terminé et il le fit comprendre d'un simple geste de la main. Ses gardes se regroupèrent vers lui pour former un cube défensif compact qui reprenait la route de Guet-Argent en laissant la foule surprise et ébahis par un tel discours.


    _________________
    "L'amour est une faiblesse." - Devise Sulfurie

      La date/heure actuelle est Mar 24 Avr - 4:39