Forum officiel de la guilde roleplay Héritage de Perenolde - Kirin Tor EU


    L'héritage de toute une lignée (Partie 3)

    Partagez
    avatar
    Delvin Sulfurie
    Admin

    Messages : 572
    Date d'inscription : 18/06/2014
    Age : 22
    Localisation : Nouvelle-Powbury

    L'héritage de toute une lignée (Partie 3)

    Message par Delvin Sulfurie le Dim 7 Juin - 18:38

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Thème musical:

    Les vagues s'écrasaient sur la plage rocheuse, au loin des fumées s'élévaient de la tour grise où un combat implacable avait lieu. Plus loin, dans la haute mer, se trouvait un petit navire aux voiles déchirées, à la coque abimée et à la proue détruite.

    Delvin ouvra les yeux lentement, il cracha d'abord les algues qu'il avait encore dans la bouche et se leva difficilement, il était blessé. Peut-être s'était il fêlé une ou deux côtes dans son "voyage" maritime, sa hanche était criblée d'un plomb qui n'était toujours pas sortit. Chaque pas était un supplice impossible à endurer mais il se devait de continuer pour ne pas finir comme ceux qu'il avait mal-mené dans sa médiocre existence.

    Il fallut près de trois heures au jeune aristocrate pour rejoindre la troupe Sulfurie qui était déjà en marche. Au loin, il apercevait une cage et à ses côtés les prisonniers de guerre que le Baron venait de faire après sa grande campagne.

    Delvin s'y précipita mais se raidit aux abords des prisonniers, il reconnu Auguste Crest, son nouvel allié politique. Il s'étonna quelques secondes sans que son ami ne se retourne. Aussitôt, un homme à l'armure de cuir orangée s'approcha de lui et le traina par l'épaule.

    Delvin était trop faible pour résister, il fut emmener face à un homme qui le jugea du regard avant que de sa bouche ne sorte le fatal : "Aux fers." Sans attendre, les menottes de métal cerclèrent ses poignets et la marche reprit auprès de ceux qui avaient bataillés contre les Sulfurie.

    Traité comme un parjure, un traitre. Lui qui avait toujours été loyal à la maison Sulfurie... Il venait de marcher plusieurs kilomètres en étant blessé, il ne souhaitait qu'une chose : servir son maître pour gravir les échelons... Mais ce choix ne lui était pas offert. En quelques jours il venait de perdre tout ce que sa petite famille de pillards avait construit pour lui.

    Il était honteux mais d'un autre côté il cherchait aussi des réponses. Pourquoi était il ici? Pourquoi Auguste, lui aussi, était là? Et pourquoi ne lui avait il même adressé un simple avertissement? Il cherchait du regard mais il ne reçut qu'un coup de crosse dans l'épaule quand il faiblit la marche.

    Alors il se creusa la tête, mais ses idées étaient noires et souillées par le jugement qu'on portait de lui. Bientôt, il savait qu'il faiblirait et chuterait au sol mais il savait aussi que si ça arrivait alors il serait battu jusqu'à la mort.

    Par malheur, quelques minutes plus tard, le destin frappa. Delvin tomba au sol, dans la boue provoquée par les bottes des pillards Sulfurie. D'abord fouetté jusqu'aux plus profondes chairs, l'aristocrate gémit de douleurs mais il ne pouvait plus se relever.

    Un seul homme vint à lui pour l'aider, Auguste Crest. Il le prit à son épaule et le traina quelques mètres avant que Delvin ne remarcha. Leurs geôliers s'approcha et leur hurla aux oreilles : "Si tu ralentis la marche, le gros, tu seras tué avec ta demoiselle !"

    Auguste n'y répondit que par un hochement de tête et sa voix faiblarde arriva aux oreilles de Delvin. "Je te croyais mort... Cette raclure de Raoul est disparu... On va être emprisonné à Guet-Argent, tiens le coup et nous pourrons peut-être nous en sortir..."

    Les deux aristocrates s'entraidèrent des kilomètres durant avant d'être séparés par leurs geôliers, jugeant qu'ils prenaient des airs hautains avec eux. En réalité, cet homme avait été vendu par Crest il y a des années et ce n'était que la revanche qui transpirait de cet acte.

    Esclavagistes devenus esclaves, prisonniers de leurs propres systèmes. Ils marchaient en même temps que la cohorte Sulfurie pour y recevoir leur jugement dans la tour de Guet-Argent.


    _________________
    "L'amour est une faiblesse." - Devise Sulfurie

      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep - 20:51