Forum officiel de la guilde roleplay Héritage de Perenolde - Kirin Tor EU


    Pourpre sera le destin

    Partagez
    avatar
    Delvin Sulfurie
    Admin

    Messages : 572
    Date d'inscription : 18/06/2014
    Age : 22
    Localisation : Nouvelle-Powbury

    Pourpre sera le destin

    Message par Delvin Sulfurie le Dim 10 Mai - 20:24

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La grande tour de Guet-Argent était entourée de murs détruits qui pênaient à êtres comblés par les débris de ceux qui étaient autrefois. Les fameux francs-tireurs rôdaient dans la cour tandis que les recrues surveillaient la nuit ou étaient affectées aux tâches ingrates.

    Peu de monde vivait ici, la population civile était surtout centrée sur Powbury. Les anciennes habitations avaient soit étés réquisitionnées, soit détruites.
    Néanmoins il était tout à fait normal de ne pas voir en ce lieux de citadins, ça restait un fort militaire même si les militaires de la place n'en était que de nom.

    La seule chose resplendissante ici était la grande tour qui donnait toute sa force au secteur, faite de pierres blanches et grises, elle s'élevait dans les cieux à une hauteur vertigineuse. Les grands drapeaux orangés d'Alterac flottant au gré du vent tandis que plus bas on retrouvait les armoiries de la maison Sulfurie, juste devant le batiment ajouté par les alterans qui servait de sas en cas d'attaque.

    Et c'est par ce sas que se profilait le baron et héros Scarlets Sulfurie. Vêtu de vêtements riches et d'une simple épée, ses gardes personnels n'étaient autre que deux Francs-tireurs bien connus du bataillon : le capitaine Halderant et Skorvik.
    Ils attendaient patiemment l'approche de deux hommes, l'un était habillé tout de rouge alors que l'autre était armuré aux couleurs de l'Affliction Pourpre.

    "La bienvenue à vous, frères Ryne." S'écria Scarlets alors que l'aristocrate et le combattant étaient encore à cinq mètres de lui.

    "Salut à toi, mon ami." Dit simplement Leizen quand celui-ci se trouvait assez proche de son interlocuteur. "Je te présente Hans, mon frère. Celui-là même dont nous avions discutés tous deux."

    Le baron hocha la tête et fît signe au groupe de rentrer dans la majestueuse tour d'argent. L'entrée était sommaire et n'était pas un symbole d'architecture mais plus le groupe s'avançait dans les recoins du bastion alteran, plus les salles se voulaient belles et décorées. Chose rare pour les gens du Syndicat qui ne connaissaient que pauvreté et malheur.

    "Asseyez-vous donc, nous ferons ça en vitesse." Dit calmement le Sulfurie tandis qu'il se posait devant la table de commandement.

    Les deux obeirent sans broncher tandis que le Baron plaça un grand écrit et une plume face à eux, on pouvait en grosses lettres : "Invasion des Terres Mornes."
    Leizen lit le traité attentivement sans vraiment de surprise, Hans de côté, sûrement ne savait il pas lire.

    "Ca me semble être bon, les revendications paraissent vraies. Le seul problème sera la confrontation avec ta parenté, Svend. On dit qu'il serait à l'ouest et qu'il est adepte des embuscades." Rétorqua Leizen, continuant de lire à toute vitesse.

    "Svend est le caillou dans la boule de neige. Soit il nous aidera en se fondant dans notre masse. Soit il voudra garder son indépendance et alors il faudra sûrement l'abattre pour pouvoir garder ses hommes. Hommes qui étaient autrefois loyaux à Landfust, d'ailleurs." Expliqua Scarlets pendant qu'il se mettait à signer divers parchemins d'appel aux armes.

    "Si on coupe la tête alors le reste devrait suivre. C'est souvent comme ça dans le Syndicat. Les hommes sont trop lâches et désoeuvrés pour aller de leur côté, du coup ils préfèrent aller vers la facilité, pour peu qu'on leur offre quelque chose..." Dit Hans, essayant de s'intégrer à la conversation.

    Leizen tourna la tête vers son frère, haussant un instant un sourcil pour finalement sourire d'un air faux. "Oui. Faut-il encore pouvoir s'en prendre à Svend. Ce n'est pas une demie portion et je préfère autant le voir dans notre camp pour nos futurs plans."

    Scarlets posa ses mains sur la table tandis que Thallium, le grand renard, tournait autour de son maître comme un chacal autour de son morceau de viande. "En effet, je crains juste qu'il ne se fasse pas à l'idée de rejoindre la maison de celui qui a bien faillit me déshériter."

    L'aristocrate releva le regard vers son baron. "C'est un risque à prendre, autant perdre quelques hommes pour essayer, on ne sait jamais." Leizen posa son doigt sur une partie du grand parchemin. "Je vois que mes voeux ont étés réalisés, c'est plutôt à voir. Même si, bien entendu, je ne doutais pas de ta parole."

    Le chef des Francs-tireurs lit la partie du traité concerné rapidement avant de répondre à l'homme en face de lui. "Bien sûr. Il n'y avait pas vraiment de candidats aptes et nul groupe ne pourrait contrôler une zone s'il en possède déjà. Hans, tu seras l'homme qui commandera cette invasion et si tu réussis alors je te ferai chef de l'Affliction Pourpre ainsi que gouverneur des Terres Mornes...Du moins d'une partie des terres orientales car je compte annexer quelques terres."

    Hans ouvrit en grand ses yeux, comme s'il était surpris alors que son frère, à sa gauche, semble de marbre. "Ce...Ce sera un honneur que de frapper en votre nom, Baron. Je...Je me montrerai totalement à votre service dans mon nouveau poste."

    S'en suit de longues discutions dans la grande tour d'argent d'où de sa hauteur maximale on pouvait déjà apercevoir ce qui sera bientôt l'objet de toute convoitise : les Terres Mornes.




    _________________
    "L'amour est une faiblesse." - Devise Sulfurie

      La date/heure actuelle est Lun 19 Nov - 12:25